Photo Les erreurs à ne pas commettre lors d'un trail

Les erreurs à ne pas commettre lors d'un trail

Trail

Un trail est une activité de randonnée qui consiste à effectuer des courses à pied en pleine nature. C'est notamment un mélange de sport et de tourisme qui procure des avantages pour le physique et le moral. Il est également dangereux si on n'est pas bien préparé. Le trail exige d'être à la pointe au niveau de la santé et au niveau des matériels. Une bonne santé physique et morale est indispensable pour l'activité. Concernant les matériels, on doit disposer de tous les essentiels.

Pour bien vous équiper, voyez sur le site internet de Chullanka tous les types de matériels qui complèteront vos équipements lors d'un trail.

Voici quelques erreurs à ne pas commettre lors d'un trail

Tester un matériel au jour J

Disposer de nouveaux matériels pourrait être favorable pour certaines activités. Mais pour un trail, il est formellement déconseillé d'utiliser pour la première fois des matériels le jour de la course. Vous devez avoir vos propres matériels, adaptés à votre corpulence pour vous mettre le plus à l'aise. Par exemple, une nouvelle paire de chaussures peut ne pas du tout procurer le confort attendu. Elle peut même provoquer des douleurs à vos pieds.

Tout matériel doit être soumis à un essai durant les séances d'entrainement, qu'il s'agisse d'une paire de chaussures, d'une montre cardio ou de tous autres équipements trail.

Ne pas respecter l'hygiène

Malgré les effets positifs du trail sur la santé, quelques erreurs pourront renverser cette situation. Il faut que l'hygiène de vie soit à la première loge des préoccupations. Les efforts entrainement doivent être compensés par une bonne hygiène alimentaire et beaucoup de repos.

Nombreuses sont les personnes qui misent tout sur l'entrainement et négligent le reste. Le moral leur fait résister pendant un certain temps, mais le corps ne suivra pas, et c'est à ce moment que les problèmes vont émerger. Pour faire un trail, il faut bien équilibrer entrainement, alimentation et sommeil.

Effectuer un entrainement tendu avant le jour J

Comme pour le respect de l'hygiène de vie, il faut aussi respecter le temps. Même si le jour de la course approche, il faut que les séances d'entrainement soient régulières jusqu'à quelques jours avant. Pour tout sport, il existe ce qu'on appelle mis au vert pour les athlètes. Cette action consiste à garder la forme et la performance des athlètes pour le jour J. deux jours avant la course, tout concurrent de trail est conseillé de se reposer et de se relaxer. Des efforts avant l'épreuve pourront fatiguer les muscles et vont vous rendre en piteux état.

Surestimer ses compétences

Pour tout sport, le fait de surestimer ses compétences peut s'avérer comme une erreur à éviter. D'abord, dans la progression, vous devez commencer par des courses mineures puis moyennes et au fil du temps, quand vous serez prêt, vous pourrez participer à de grandes courses de longues distances. Si vous n'avez pas les expériences nécessaires pour partir en trail, mieux vaut s'entrainer avec les courses mineures et penser à progresser petit à petit.