Photo Pratiquer les soins d'urgence lors d'un accident en randonnée

Pratiquer les soins d'urgence lors d'un accident en randonnée

Randonnée

Les passionnés de la randonnée sont conscients des éventuels risques que présente cette activité. Cependant, cela ne doit pas être un obstacle au désir d'exploration. Etant donné que les accidents ne préviennent pas, il est préférable de se préparer à toutes les éventualités. Même en n'étant pas médecin, il est possible de pratiquer des soins d'urgence lors d'un accident en randonnée. Pour en savoir davantage, voici quelques conseils pratiques.

La trousse de secours est notre meilleur allié

C'est en cas d'incidents inattendus que nous nous remercions d'avoir accordé de l'importance aux accessoires de randonnée, notamment notre précieuse trousse de secours. Néanmoins, il est crucial de bien vérifier ce que cette dernière renferme, au regret de manquer d'éléments lorsqu'un incident se produit.

En ce sens, des éléments médicaux tels qu'une pommade contre les piqures d'insectes, un antalgique contre les maux de tête, et particulièrement un lot de pansements, à savoir : des compresses, une bande, un rouleau de sparadrap, du savon et surtout de l'alcool sont indispensables.

S'organiser et garder son sang-froid

Il est tout à fait logique de paniquer en apercevant notre compagnon s'évanouir après des heures de marche ou gémir et perdre du sang juste en face de nous après avoir glissé d'un rocher. En effet, il est de notre responsabilité de prendre notre courage à deux mains et de lui venir en aide sans attendre.

La médecine n'est pas forcément notre domaine, mais le secourisme est à la portée de tous. Avant tout, il est primordial que vous contactiez les secours. Munissez-vous donc d'un cellulaire bien chargé. En attendant leur arrivée, servez-vous de votre trousse de secours et identifiez tous les matériels qui pourraient vous être utiles pour l'intervention. Ensuite, faites le strict nécessaire avec la personne blessée.

Ce qu'il faut savoir sur les gestes d'urgence

Bien qu'aperçu comme un détail, savoir à quel type d'accident nous avons affaire constitue également un point important lorsque nous venons en aide à une personne en danger. D'une part, si la personne présente un malaise, qui peut se manifester aussi bien par une migraine que par un étourdissement, vous devriez être attentif aux symptômes et agir en conséquence.

Dans ce cas, il est important que vous ayez des sucreries sur vous. Pour les cas aggravés, le malaise peut entraîner une perte de connaissance chez la victime. Allongez-la sur le sol et desserrez tout objet susceptible de la gêner, à savoir sa ceinture ou ses boutons et vérifiez constamment son souffle en écoutant sa respiration.

D'une autre part, si la personne s'est blessé ou a heurté un objet tranchant comme une pierre, vous pourriez être confronté à une hémorragie externe. De ce fait, il est primordial d'arrêter ou au moins d'atténuer cette perte de sang en lui faisant un garrot.

Aussi, dans le cas d'une lésion, d'une entorse ou d'une fracture des membres, vous serez inévitablement amené à immobiliser au maximum le membre concerné et à patienter jusqu'à ce que les secours vous rejoignent. Ainsi la pratique des soins d'urgence en randonné ne serait plus un obstacle pour vous empêcher de partir en randonné.